Actualité

Actualité

PROJET MARGES - UCM/IRD

Publié le: 21/03/2024

MADAGASCAR LE CELIBAT TARDIF, L’ABSENCE D’ENFANT ET LA MONOPARENTALITE

De 2020 à mars 2024 un consortium piloté par le LPED (Laboratoire pour la Population l’Environnement et le Développement) et impliquant des institutions de Madagascar (Université Catholique de Madagascar), du Burkina Faso (Institut Supérieur des Sciences de la Population et Institut National des Sciences Sociales) et du Togo (Université de Lomé et l’ONG WILDAF : Women in-law and Development in Africa) a mis en œuvre un projet de recherche : « Des marges aux normes regards croisés sur les transformations des liens familiaux en Afrique ». Ce projet pluridisciplinaire (associant socio-anthropologues et démographes) a pour objectif d’étudier les situations familiales à la marge pour mieux comprendre le changement social. Il se concentre sur les capitales des trois pays concernés par le projet : Antananarivo, Ouagadougou et Lomé.

Le projet MARGES étudie les situations familiales liées en particulier au mariage, à la fécondité et aux configurations résidentielles qui sortent des modèles dominants qui prévalent dans les villes étudiées.  Partant de l’analyse des données existantes, trois thématiques spécifiques ont émergé sur lesquelles les recherches se sont concentrées : la monoparentalité, le célibat tardif, et l’absence d’enfant. Dans les trois pays concernés, ces situations ne correspondent pas aux attentes sociales ni aux normes de genre en vigueur et sont souvent déconsidérées par la société.